Le Château Saint-Hilaire,
c’est l’histoire d’une famille.

Denise et Gabriel,
les grands-parents,
Hélène, la fille,
Claire et Clément,
les petits-enfants :

la famille Guérin.

Denise et Gabriel,
les grands-parents,
Hélène, la fille,
Claire et Clément,
les petits-enfants :

la famille Guérin.

Gabriel Guérin vit le jour dans
une famille de vignerons qui,
à travers les âges, a toujours
travaillé la terre et produit du vin !

Gabriel Guérin vit le jour dans
une famille de vignerons qui,
à travers les âges, a toujours
travaillé la terre et produit du vin !

« Mon amour : la terre, la vigne, le vin »

Gabriel Guérin

1970

Convaincu qu’élaborer des vins en culture biologique obéit aux lois de la nature, Gabriel Guérin s’installe avec son épouse Denise en tant que vignerons agrobiologistes en 1970, et se lancent dans la grande aventure de la bio émergente !

Couple remarquable par son dynamisme et son courage à entreprendre, ils créent un véritable domaine viticole avec le Clos de la Périchère : la première pièce de vignes que Denise et Gabriel vont travailler ensemble. Puis, quelques années plus tard, ils concrétisent leur projet avec les vignes du Château Saint-Hilaire.

2012

Très attachée à faire perdurer l’histoire familiale, elle se lance en 2012 dans la rénovation de la ferme de sa grand-mère à Saint-Morillon, qui deviendra un gîte rural, prêt à vous accueillir pour vos séjours oenotouristiques : « La ferme de Marie ».

Dans le cadre de ce nouveau projet, elle décide également de replanter des vignes autour de la ferme. Si, par le passé, les vaches pâturaient dans les prés ; de nos jours, c’est une vue imprenable sur les vignes et la faune sauvage environnante qui vous attend !

Ils sillonnent ensemble les premières manifestations consacrées à la Bio (marchés, foires et salons de produits biologiques) pour faire découvrir leurs vins de Graves et promouvoir l’agriculture biologique.

2000

Depuis, leur fille, Hélène, après une carrière dans l’enseignement, poursuit leurs activités. À la suite d’une formation œnologique dispensée à la Faculté d’œnologie de Bordeaux, elle prend la succession de ses parents au début des années 2000 et se consacre entièrement au domaine, de la plantation des ceps de vigne à l’élaboration des vins puis leur commercialisation en direct.

2019

Désormais, Clément, le petit-fils, ingénieur-œnologue, a rejoint le Château Saint-Hilaire. Aux côtés de sa mère, il participe à l’élaboration des vins depuis le millésime 2019 et s’investit aujourd’hui pleinement sur le domaine.

1970

Convaincu qu’élaborer des vins en culture biologique obéit aux lois de la nature, Gabriel Guérin s’installe avec son épouse Denise en tant que vignerons agrobiologistes en 1970, et se lancent dans la grande aventure de la bio émergente !

Couple remarquable par son dynamisme et son courage à entreprendre, ils créent un véritable domaine viticole avec le Clos de la Périchère : la première pièce de vignes que Denise et Gabriel vont travailler ensemble. Puis, quelques années plus tard, ils concrétisent leur projet avec les vignes du Château Saint-Hilaire.

Ils sillonnent ensemble les premières manifestations consacrées à la Bio (marchés, foires et salons de produits biologiques) pour faire découvrir leurs vins de Graves et promouvoir l’agriculture biologique.

2000

Depuis, leur fille, Hélène, après une carrière dans l’enseignement, poursuit leurs activités. À la suite d’une formation œnologique dispensée à la Faculté d’œnologie de Bordeaux, elle prend la succession de ses parents au début des années 2000 et se consacre entièrement au domaine, de la plantation des ceps de vigne à l’élaboration des vins puis leur commercialisation en direct.

2012

Très attachée à faire perdurer l’histoire familiale, elle se lance en 2012 dans la rénovation de la ferme de sa grand-mère à Saint-Morillon, qui deviendra un gîte rural, prêt à vous accueillir pour vos séjours oenotouristiques : « La ferme de Marie ».

Dans le cadre de ce nouveau projet, elle décide également de replanter des vignes autour de la ferme. Si, par le passé, les vaches pâturaient dans les prés ; de nos jours, c’est une vue imprenable sur les vignes et la faune sauvage environnante qui vous attend !

2019

Désormais, Clément, le petit-fils, ingénieur-œnologue, a rejoint le Château Saint-Hilaire. Aux côtés de sa mère, il participe à l’élaboration des vins depuis le millésime 2019 et s’investit aujourd’hui pleinement sur le domaine.

Enracinée dans la terre des Graves,
générations après générations,
nous avons à cœur de vous offrir
des grands vins de Graves !